WhatsApp : 4 choses à faire pour éviter de se faire pirater !






Difficile pour les autres services de messagerie de rivaliser avec WhatsApp. En effet, l’application de Facebook est considérée comme une référence et compte plus de deux milliards d’utilisateurs. Malheureusement, ces dernières années, le service est victime de son succès.

WhatsApp est devenue la cible préférée des hackers. Ces derniers exploitent les failles de sécurité de l’application pour atteindre ses utilisateurs et pirater leurs données personnelles. Le service de messagerie ne ménage pourtant pas ses efforts en termes de sécurité. Par exemple, grâce au chiffrement de bout en bout, les messages, les photos, les vidéos, les notes vocales et les documents échangés dans l’application sont automatiquement sécurisés.


En dépit de cela, les pirates trouvent toujours des moyens pour contourner les mesures mises en place par WhatsApp. Heureusement, il existe des astuces pour protéger votre compte.

Si vous craignez que vos données tombent entre de mauvaises mains, AKXA DIGITAL MARKETING vous suggère quatre (4) choses que vous pouvez faire pour éviter de vous faire pirater sur WhatsApp :


1/ Activez la vérification en deux étapes


Certes, les hackers peuvent avoir de nombreuses ressources à leur disposition. Toutefois, c’est sans compter sur la vigilance de WhatsApp. Pour protéger ses utilisateurs, le service a mis en place un système de vérification en deux étapes qui « permet d’améliorer la sécurité de votre compte. »

Pour éviter les attaques des hackers, il est conseillé d’activer cette option. Lorsqu’elle est active, « toute tentative de vérification de votre numéro de téléphone sur WhatsApp doit être accompagnée du PIN à 6 chiffres que vous avez créé en utilisant cette fonctionnalité. »


Pour l’activer, vous devrez d’abord aller dans les « Paramètres » de l’application. Ensuite, il vous faudra entrer dans le volet dédié au « Compte » pour sélectionner la « Vérification en deux étapes. »



2/ Servez-vous de l’identification biométrique


WhatsApp ne lésine pas sur les moyens pour assurer la protection de ses utilisateurs. Depuis quelque temps, le service de messagerie met à votre disposition une option basée sur l’identification biométrique pour sécuriser votre compte.

Si vous utilisez un iPhone fonctionnant sous iOS 9 ou plus, vous pouvez activer le verrouillage de l’application par Touch ID ou Face ID. Comme l’explique WhatsApp, une fois que cette option est activée, il faudra passer par l’identification biométrique pour déverrouiller l’application.

Cette fonctionnalité est accessible dans les « Paramètres.» Vous devrez aller dans « Compte », puis « Confidentialité » et « Verrouillage écran. » Une fois que vous serez dans cette fenêtre, vous pouvez choisir d’utiliser Face ID ou Touch ID.



3/ Ne sauvegardez pas vos discussions dans le cloud


Avoir la possibilité de sauvegarder vos discussions dans le cloud peut être d’une grande aide si vous perdez votre téléphone. Toutefois, il faut savoir que les messages qui s’y trouvent ne sont pas protégés par le chiffrement de bout en bout.

Cela signifie que si la situation l’exige, les forces de l’ordre peuvent demander à Google et Apple d’accéder aux discussions qui ont été sauvegardées dans le cloud. Pour garantir la protection de votre vie privée, il est donc préférable de désactiver la sauvegarde automatique de vos messages dans le cloud.

Cela peut se faire très rapidement. Vous n’aurez qu’à entrer dans les « Paramètres » de l’application, puis dans le volet « Discussions. » En défilant, vous trouverez l’option « Sauvegarde de discussions. » Il vous suffira alors de désactiver la sauvegarde automatique.



4/ Évitez le téléchargement de fichiers APK sans protection


Il est important de souligner que l’installation de fichiers APK sans protection peut représenter un danger pour la sécurité de votre vie privée. Face au succès de WhatsApp, de nombreuses versions non officielles de l’application ont vu le jour sur la toile.

Ces dernières proposent aux utilisateurs de profiter de fonctionnalités qui n’existent pas dans la version officielle. En 2019, le service de messagerie est parti en croisade contre ces applications tierces.

« Les applications non prises en charge, telles que WhatsApp Plus et GB WhatsApp, sont des versions modifiées de WhatsApp. Ces applications non officielles sont développées par des tiers et violent nos conditions », lit-on dans un communiqué.

WhatsApp a insisté sur le danger auquel s’exposaient les utilisateurs qui choisissaient d’installer ces fichiers APK sur leur smartphone :

« WhatsApp ne prend pas en charge ces applications tierces, car nous ne pouvons pas valider leurs pratiques de sécurité. »



En effet, ces fichiers peuvent être utilisés par les hackers pour accéder aux messages privés des utilisateurs ou pour collecter leurs données personnelles. Donc pour ne pas tenter le diable, il vaut mieux ne pas télécharger ces fichiers APK sur votre smartphone.




Envie de l'assistance d'une agence spécialisée en Marketing Digital ?

Contactez-nous !




 

Formulaire d'abonnement

+22394252534

  • Facebook
  • Instagram
  • LinkedIn
  • YouTube

©2019 by Akxa digital